cannabis mains

Categories:

L’immense majorité des fumeurs de cannabis découvre les joints dans un cadre festif et amical. Rapidement, la consommation de cannabis est associée à de bons moments entre amis et cette drogue peut sembler inoffensive. Pourtant, le cannabis peut produire une forte dépendance et avoir des conséquences graves sur la santé psychique et physique. Si vous sentez que votre consommation vous échappe et que vous souhaitez arrêter, voici quelques conseils.

Les techniques pour arrêter de fumer du cannabis

Il n’existe aucune technique parfaite et absolue pour se débarrasser d’une addiction. Si c’était le cas, les dépendances diverses ne tueraient pas des millions de personnes chaque année dans le monde. En revanche, la dépendance au cannabis, comme l’addiction à la cigarette, est psychologique pour une grande part. Vous pouvez donc essayer quelques techniques pour la vaincre.

Demandez de l’aide

La première chose à faire pour vaincre votre dépendance au cannabis et arrêter d’en fumer, c’est de demander de l’aide. Si vous êtes seul et n’avez personne à qui parler de ce problème, vous aurez plus de mal à arrêter de fumer. Pendant les premières semaines, le cannabis vous obsédera et il est bon de pouvoir célébrer chaque victoire avec quelqu’un.

De nombreux centres d’information, votre médecin traitant ou votre pharmacien peuvent vous fournir toute l’aide dont vous avez besoin.

Soyez indulgent avec vous-même

Le cannabis est une drogue qui a pour particularité d’affaiblir la motivation et l’estime de soi. En réduisant vos capacités de réflexion, elle vous fait perdre confiance en vos propres moyens. Ne soyez donc pas trop dur avec vous-même et félicitez-vous quotidiennement pour vos efforts.

Un des écueils à éviter à tout prix, c’est de considérer que vous ne serez devenu non-fumeur qu’après plusieurs mois de sevrage. À partir du moment où vous avez éteint votre dernier joint en prenant la décision de ne plus jamais en allumer, vous êtes déjà non-fumeur et vous avez fait le plus dur. Maintenant, il s’agit de tenir et de rester motivé.

Réalisez tout ce que vous gagnez en vous sevrant

Pour rester motivé, il est important d’avoir en tête tout ce que vous gagnez à arrêter de fumer. Nous reviendrons un peu plus tard sur les bienfaits du sevrage, mais il faut bien comprendre que le cannabis, comme la cigarette, est une dépendance qui a la particularité de vous faire craindre d’être moins heureux sans elle.

La dépendance physique est beaucoup moins forte que la dépendance psychologique. Avoir en tête tous les avantages du sevrage peut aider à résister à la tentation qui vous brouille l’esprit.

Limitez vos contacts avec la drogue

Enfin, il est évident que vous devez limiter vos contacts avec la drogue. Jetez tous les produits que vous associez à la consommation de cannabis (briquet, cendrier, feuilles à rouler, etc.) dès que vous avez éteint votre dernier joint.

Prendre vos distances avec vos amis qui fument beaucoup est aussi une bonne idée. S’ils prennent mal votre abandon, ne vous vexez pas. Prenez soin de vous et revenez les aider quand vous aurez définitivement vaincu votre addiction.

Quelles sont les conséquences du cannabis sur la santé ?

Les effets à court et long terme du cannabis sur la santé sont désormais bien connus par les médecins.

À court terme, le cannabis influence énormément l’humeur. Il détend et calme presque immédiatement celui qui en consomme. Il peut même venir à bout des insomnies. D’un point de vue physique, il permet également de lutter contre certaines douleurs et de réduire les tensions. Le problème, c’est que la dépendance s’installe rapidement et il devient vite impossible de dormir sans un joint, puis les sauts d’humeur apparaissent et empoissonnent le quotidien.

À long terme, les effets du cannabis sur la santé physique et psychique sont importants et graves. La consommation régulière pendant plusieurs années réduit l’activité cérébrale et diminue les capacités intellectuelles. Comme le cannabis affecte de nombreux récepteurs, il diminue les capacités de stimulation. On constate une baisse importante de l’attention, des capacités de concentration et de la mémoire. Le tout se traduit souvent par une sorte d’apathie globale.

De nombreuses études ont également révélé un lien entre la consommation du cannabis et l’affaiblissement généralisé du système immunitaire. Il semblerait également que cette drogue favorise l’apparition de troubles psychiatriques comme la schizophrénie chez des sujets prédisposés. D’une manière plus courante, le cannabis diminue la capacité à comprendre les émotions des autres et provoque un changement de personnalité sur le long terme.

Cannabis : les bienfaits d’un sevrage

Le sevrage du cannabis apporte de nombreux bienfaits. La bonne nouvelle, c’est qu’ils n’attendent pas longtemps pour se manifester. Dès la première semaine de sevrage, les anciens fumeurs constatent une amélioration considérable de leur mémoire. L’un des premiers symptômes, c’est bien souvent qu’ils recommencent à se souvenir de leurs rêves.

Après quelques semaines, la dépendance physique disparaît totalement et vous ne ressentirez presque plus le besoin de fumer. Vos variations d’humeurs liées à la dépendance et à la consommation de cannabis disparaîtront en même temps, vous laissant profiter d’une plus grande sérénité.

Si vous avez fumé pendant longtemps, les méfaits du cannabis sur votre activité intellectuelle ne sont pas définitifs. Vous constaterez tous les jours une amélioration de votre concentration et de votre attention. Il faudra néanmoins vous entraîner pour progresser rapidement, notamment à travers des jeux de réflexion et des exercices tous simples.

Les effets secondaires quand on arrête de fumer du cannabis

Arrêter de fumer du cannabis est une bonne décision et cela vous apportera beaucoup. En revanche, il ne faut pas croire que les bienfaits du sevrage sont immédiats. Dans un premier temps, vous traverserez plusieurs effets secondaires désagréables. Il est important de les connaître pour les traverser sans crainte en sachant que les choses iront mieux après.

Les effets secondaires du sevrage cannabique les plus courants sont :

  • Irritabilité
  • Nervosité et anxiété
  • Insomnie
  • Perte d’appétit
  • Dépression passagère
  • Signes classiques du sevrage en général : douleur abdominale, hypersudation, tremblements, fièvres, frissons et maux de tête.

Heureusement, tous ces effets secondaires du sevrage sont de très courte durée. Vous serez débarrassé des plus extrêmes après un jour seulement. Les autres peuvent durer deux ou trois semaines maximum.

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.