alt=femme agée qui pose un doigt avec ruban sur son front

Categories:

Le CBD, ou cannabidiol, est aujourd’hui reconnu pour ses nombreux bienfaits sur la santé, et notamment dans les cas de certaines troubles ou certaines maladies. Grâce à ses effets neurotransmetteurs, la recherche tend peu à peu à démontrer que la cousine du THC aurait un impact positif sur les symptômes et l’évolution de maladies dégénératives telles qu’Alzheimer ou Parkinson. Avec près de 179 millions de personnes touchées par des troubles neurologiques en Europe, le CBD pourrait bien être perçu comme le nouveau remède miracle.

Le CBD contre Alzheimer et Parkinson

Alzheimer et Parkinson sont toutes deux des maladies neurodégénératives. Autrement dit, elles ont la particularité de s’aggraver avec le temps. Ce type de troubles survient lorsque les neurones sur système nerveux central ou périphérique se détériorent. Alzheimer et Parkinson ne sont pas les seules maladies neurodégénératives existantes. On peut également citer la sclérose en plaques, la maladie de Huntington ou encore la démence.

Malgré la poursuite actuelle des recherches sur le CBD, les scientifiques ont démontré que le cannabidiol a pour faculté, concernant la maladie de Parkinson :

  • De diminuer la neuro-inflammation.
  • De soulager les effets secondaires (tremblements musculaires, anxiété, insomnie et dépression).
  • D’améliorer la production de dopamine.
  • De soutenir la diversité des microbiomes sains.

Le CBD permet également de soulager les malades d’Alzheimer en réduisant l’impact de certains symptômes grâce aux propriétés anti-inflammatoires et neuroprotectrices de la molécule. Par ailleurs, le CBD a la faculté de réduire les niveaux de stress oxydatif dans le cerveau, substance aggravant la perte de mémoire.

Dans le cas de la maladie d’Alzheimer, comme dans celui de la maladie de Parkinson, le CBD empêche la neurodégénérescence corticale. Consommé aux prémices de la maladie, le cannabidiol permet de limiter sa progression.

Le CBD contre l’épilepsie

L’épilepsie est un trouble neurologique, qui affecte donc le cerveau. En fonction du profil du patient, des crises plus ou moins fréquentes peuvent subvenir. Celles-ci sont particulièrement impressionnantes et peuvent handicaper sévèrement le sujet dans son quotidien.

Le CBD étant neuroprotecteur, anti-inflammatoire et antioxydant, il aurait pour effet de réduire la fréquence des crises et de soulager véritablement les personnes souffrant d’épilepsie. Le traitement au cannabidiol permet, par ailleurs, d’aider les patients résistants aux médicaments antiépileptiques classiques. Le CBD, dans le cas de l’épilepsie, est le plus souvent administré sous forme d’huiles, disponibles dans des commerces spécialisés tels que https://www.cbd-grams.com.

Les études les plus récentes sur le sujet révèlent même le potentiel du cannabidiol dans la réduction de crises liées au syndrome de Dravet, une forme rare d’épilepsie survenant chez les enfants. Après une étude effectuée sur 120 enfants atteint du syndrome de Dravet, la fréquence des crises a considérablement diminué.

Le CBD contre la migraine

Environ 15 % des adultes sont concernés par des épisodes réguliers de migraine dans le monde. Souvent minimisées et employées dans le langage courant, les migraines se caractérise pourtant par de violents maux de tête, par une douleur lancinante et récurrente d’un côté de la tête ainsi que par une raideur musculaire. Ce trouble neurologique, lorsqu’il est régulier, peut handicaper lourdement la vie de ceux qui le subissent. Et pour cause, les migraines durent en moyenne 6 heures et peuvent, dans certains cas, durer plus de 24 heures.

Là encore, le cannabidiol semble être en capacité de diminuer la fréquence des migraines et d’atténuer la douleur associée. Une étude a également évoqué les faibles taux d’anandamide présent dans le liquide céphalo-rachidien des patients souffrant de migraines. Autrement dit, le système endocannabinoïde est compromis. Le cannabinoïde CBD aurait ainsi la faculté de soulager considérablement les patients victimes de migraines répétées.

À noter que, concernant les migraines, l’établissement de leur cause est une donnée essentielle pour pouvoir en venir à bout efficacement. Les migraines peuvent subvenir suite à :

  • Un changement soudain d’état émotionnel,
  • Un surmenage, un relâchement ou après un effort physique intense,
  • Un manque ou un excès de sommeil,
  • Une variation hormonale,
  • Un changement climatique,
  • Une exposition sensorielle,
  • Un changement lié à l’alimentation.

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.